Panier  

Aucun produit

$0.00 Expédition
$0.00 Total
Livraison à 4.99$ avec tout achat de 155$ et plus.
Ajoutez 155.00$ à votre commande pour profiter de la livraison à 4.99$.

Taxes en sus.

Panier Commander

L'effet du stress sur le poids!

L'effet du stress sur le poids!

Le stress accroît notamment la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Alors qu’un stress occasionnel est normal, un stress chronique peut mener à divers problèmes de santé et à un gain de poids. Faisons la lumière sur cette réalité.

 

Pourquoi le stress mène-t-il au gain de poids?

 

Hormones

Le stress augmente les niveaux sanguins de cortisol, une hormone qui incite le corps à stocker plus de graisses, surtout au niveau abdominal. Le gras abdominal constitue un facteur de risque important du diabète et des maladies cardiovasculaires. De plus, le cortisol libéré en réponse au stress a pour effet de stimuler l’appétit et d’augmenter le désir pour les aliments gras et sucrés. Un excès de cortisol peut également causer un ralentissement du métabolisme, faisant en sorte que l’on brûle moins de calories au repos.

 

Rages alimentaires

Le stress peut causer des rages alimentaires et nuire à la volonté d’adopter de meilleures habitudes de vie. En période de stress, par exemple, on peut avoir davantage tendance à opter pour de la restauration rapide. Le stress peut nous faire manger inconsciemment, puisque l’on est préoccupé et moins à l’écoute de nos signaux de faim et satiété.

 

Manque de sommeil

Le stress peut causer de l’insomnie et mener à un manque de sommeil. Les études démontrent que les individus qui dorment moins de sept heures par nuit de façon chronique ont plus tendance à être obèses, à gagner du poids et à avoir un tour de taille et un pourcentage de gras plus élevé que ceux qui dorment sept heures ou plus. Un manque de sommeil est aussi associé à une augmentation de l’apport calorique, plus particulièrement provenant de collations et d’aliments gras.

 

 

Mieux gérer son stress !

 

Activité physique

La pratique d’activité physique d’intensité modérée peut diminuer la sécrétion de cortisol et libérer des endorphines qui aident à relaxer. Il est à noter qu’un effort physique très intense peut avoir l’effet opposé, soit augmenter la sécrétion de cortisol.

 

Relaxation

Prendre des respirations profondes en gonflant le ventre stimule le nerf vague, qui réduit la sécrétion de cortisol. Pour ce faire, on peut poser sa main sur son ventre, inspirer pendant cinq secondes en gonflant le ventre, puis expirer pendant cinq secondes en rentrant son ventre, et répéter pendant trente secondes.

 

Manger en pleine conscience

Manger lentement, prendre le temps de goûter et d’apprécier chaque bouchée tout en étant à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété sont des astuces gagnantes pour un meilleur contrôle alimentaire.

 

Tenir un journal

L’écriture d’un journal de bord est profitable pour l’amélioration des habitudes de vie. Elle permet notamment d’augmenter notre motivation et notre implication face à des nouveaux objectifs. Cet outil peut aussi aider à identifier les différentes causes de stress et à accroître notre capacité à mieux en gérer les dommages collatéraux. 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)